Comprendre les bienfaits des plantes

Aujourd'hui, pour soulager la moindre douleur, il est possible de se rendre en pharmacie, afin d'obtenir un traitement sans ordonnance. Mais que diriez-vous de remettre un peu de naturel dans votre routine santé ? Dans ce guide, nous vous proposons de découvrir le pouvoir des plantes médicinales qui, depuis des millénaires, interviennent dans le soulagement de nombreuses pathologies. Alors, quelles sont les plantes à toujours avoir sous la main ? Comment bien les utiliser ? Découvrez ici toutes les réponses à vos questions.

Les plantes, utilisées depuis des millénaires pour soulager de nombreux maux

D'après les vestiges et les témoignages datant de l'Antiquité, ou de l'époque de la Chine ancienne, on constate que les plantes étaient à l'époque la seule façon de se soigner. Certes, les pouvoirs des végétaux ne sont pas en mesure de remplacer des traitements médicamenteux, en ce qui concerne notamment les maladies graves. Il suffit de comparer l'espérance de vie de l'époque et la nôtre, pour s'en rendre compte.

Néanmoins, il est nécessaire de préciser que la médecine moderne utilise les vertus des plantes, dans la conception des traitements actuels. D'autre part, pour soulager les petits maux (une douleur articulaire par exemple, un rhume, des maux de tête, etc), de plus en plus de professionnels de santé recommandent l'utilisation de plantes, preuve que ces végétaux possèdent de réels bienfaits sur notre santé.

En résumé, les plantes doivent absolument trouver une place dans votre armoire à pharmacie, ou dans votre jardin. En effet, elles sont parfaitement en mesure de remplacer, dans certaines situations, un anti-douleur par exemple, ou des somnifères. Mais alors, quelles sont les variétés indispensables au quotidien ? Explications.

Quelles sont les plantes indispensables du jardin ou de l'armoire à pharmacie ?

  • La sauge, une évidence : cette plante, dont le nom signifie "sauver" en latin, est utilisée depuis la nuit des temps. Très efficace pour soulager les angines et les aphtes, ainsi que les bouffées de chaleur. Elle intervient également dans le traitement des ballonnements.
  • Le ginseng, pour soulager de nombreux maux : tout d'abord, celui-ci apporte une excellente vitalité, ce qui lui vaut d'ailleurs la réputation d'un excellent aphrodisiaque. Mais ce n'est pas tout, puisque le ginseng soulage la fatigue, permet de limiter le stress et d'améliorer les capacités du système immunitaire.
  • L'aubépine, pour un retour au calme : cette plante permet de concocter de délicieuses tisanes relaxantes. En effet, elle soulage le cœur qui s'emballe et intervient elle aussi dans la gestion du stress.
  • L'arnica, efficace pour soulager les douleurs : bien connu dans l'univers de l'homéopathie, l'arnica est un anti-douleur très efficace. Il est disponible sous forme de granules, mais aussi de crème ou de pommade et doit être envisagé, à la suite d'un traumatisme.

Focus sur la feuille de jujubier, une plante aux vertus exceptionnelles

De nombreuses plantes devraient trouver leur place dans votre armoire à pharmacie, et notamment la feuille de jujubier. Ce fruit chinois, utilisé dans la médecine traditionnelle, possède des bienfaits exceptionnels. En effet, les feuilles de jujubier sauvage proposent des vertus cicatrisantes, désinfectantes et anti-diarrhéiques. D'autre part, parmi les jujubier bienfaits, nous pouvons citer le soulagement des piqûres d'insectes, ainsi que le retour au calme des intestins.

L'huile de jujubier, quant à elle, est très appréciée pour ses propriétés antibactériennes. Elle est également employée comme traitement anti-chute, grâce à ses vertus fortifiantes pour les cheveux. En bref, les vertus de la feuille de jujubier, faisant de cette plante un indispensable.

Comment bien utiliser les plantes médicinales ?

Il est recommandé de consommer les plantes médicinales en tisane.

  • L'infusion : idéale pour les fleurs, les feuilles et les tiges, elle peut également être envisagée pour les plantes aromatiques.
  • La décoction : cette méthode est recommandée pour les parties les plus dures de la plante, comme les racines ou l'écorce.